Blog

.

Lire les posts du blog de Kids&Us

Le coronavirus a provoqué des changements quant aux horaires, aux rituels et aux habitudes des élèves. Ces changements radicaux ont fait de leur vie quotidienne une nouvelle réalité à laquelle il a fallu s'adapter. Au cours de ces derniers mois, les professeurs ont vu leur travail augmenter, les familles jouer parfois le rôle de professeurs et les élèves s'adapter, par la force des choses, à la nouvelle réalité de l'éducation.

De quelle façon ces changements impacteront-ils les élèves, des plus jeunes aux plus âgés, sur le plan de l’apprentissage des langues ? Le plus important est de savoir ce qu’il faut faire pour que cela les affecte le moins possible.

Tout d’abord, montrer une attitude ouverte et positive face à l’apprentissage des langues est fondamental, même si l’environnement et les outils ont beaucoup changé. Apprendre des langues, indépendamment de la pandémie, reste un MUST.

Il convient aussi d’être prêt à s’adapter et de montrer une certaine souplesse face aux nouveaux environnements d’apprentissage. Si l’éducation virtuelle s’est imposée par nécessité, elle a toutefois démontré que, avec une bonne approche, elle offre une alternative au  présentiel. Nous sommes capables d’enseigner et les enfants sont capables d’apprendre dans le monde virtuel. Nous devons donc apprendre à utiliser ce nouveau modèle, qui est venu pour rester.

Le soutien aux familles et aux élèves est un autre élément clé pour réduire l'impact des changements d'environnement. Les processus de changement sont douloureux et souvent source d'inconfort. Il revient donc aux établissements scolaires de fournir tout le soutien et la confiance nécessaires pour que la transition se fasse le mieux possible. Par ailleurs, nous nous devons d’être facilement accessibles aux élèves et aux familles pour leur permettre de nous transmettre leurs doutes et leurs préoccupations, d’une part, et leur communiquer en retour l’évolution du processus, d’autre part.

En définitive, ce qui s’est passé peut, si nous savons en tirer les enseignements, moderniser le système éducatif dans le bénéfice de tous.

Et si les enfants et les adolescents sont connus pour quelque chose, c’est bien pour leur capacité à se réinventer et à nous surprendre. Nous traversons donc peut-être la situation idéale pour leur permettre de le faire.

  1. 1668
Partagez-le sur >

Commentaires

Laissez-nous un commentaire

Pour pouvoir laisser des commentaires vous devez vous enregistrer.